Dans cette page sont regroupés les modèles apparus entre les années disont 1938 et 1952.
Période peu propice au développement du téléphone et pourtant fertile chez les constructeurs.

   Elégant modèle de CGCT (compagnie Générale de Téléphonie)
    apparu dès la fin de la guerre.
    entièrement en bakélite, il est assez vulnérable.
    les 1ers modèles comportent une sonnerie 2 timbres
    rapidement remplacée par un ronfleur.
   
    A noter une variante peu courante apparue à l'occasion de la fusion CGCT/CIT.


    
    Chez GRAMMONT, ce curieux modèle a fait une brève apparition dans les années 38/39.
    
     On y retrouve le combiné et les organes du 1936.
    
    
    

      (à gauche) peu courant modèle de C.I.T.
     apparu en 1945/48.
     sa forme rappelle le célèbre modèle pyramide anglais.
    
     Dès 1952/55 apparition d'un nouveau modèle
     très performant pour l'époque. (à droite)



     encore une forme particulière, cette fois ci chez A.O.I.P
     apparue en 1938 et utilisant le cablage du 1936.
    
     Après guerre il devient en fonte d'aluminium.
    



     Nous sommes en 1960,
     avec ce modèle, TELIC nous fait entrer dans une ère nouvelle.
     fini la bakélite et à plus forte raison la tôle, le carcasse de ce modèle
     est en plastique ou plus exactement en PVC.
    



     Et que penser de ce sympathyque petit modèle de chez Ericsson
     beaucoup plus connu en modèle d'intercom qu'en poste simple
     apparu dans les années 48/50 et baptisé par son constructeur "BABY"
    
    

     Rare modèle fabriqué par Ch. MOIROUX à Marseille,
     la carcasse est également en fonte d'aluminium.
     et le cablage intérieur est celui du 1936.
    
    



     en 1952 apparait ce modèle chez PICART-LEBAS ,
     Il reprend le schéma du U43. Par contre,
     le cordon de raccordement est soudé.
     d'ou son faible succès en tant que téléphone simple.